Connectez-vous S'inscrire
Kpten - Formation continue en Kinésithérapie - Thérapie Manuelle Orthopédique - Evidence-Based
kpten
Kpten
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Approche McConnell dans le syndrome fémoro-patellaire


du 06 au 07 mai 2018 (Paris)


DR Kpten
DR Kpten

Présentation de la formation

Formation assurée par [Alfio Albasini]article:5
Formateur certifié de l'[Institut McConnell]url:http://mcconnell-institute.com/faculty.html

Introduction
Les douleurs fémoro-patellaires touchent 25% de la population et représente la deuxième cause de consultations, après les affections rachidiennes, pour les praticiens. Son étiologie complexe est un véritable challenge à relever pour le kinésithérapeute. Les personnes souffrants d'un syndrome fémoro-patellaire présentent une défaillance dans l'équilibre des structures tissulaires. Ce déséquilibre est particulièrement critique au début de la flexion du genou quand la patella commence à s'engager dans la trochlée. Tout déséquilibre des structures tissulaires environnantes va empêcher l'entrée correcte de la patella dans la trochlée et créer une contrainte sur les structures péri-articulaires. Le vastus medialis (VM) et plus particulièrement le faisceau oblique (VMO), associé à d'autres facteurs comme la position de la jambe et/ou du pied, peuvent être une des causes possibles entraînant un syndrome fémoro-patellaire.

Examen clinique
L'examen clinique permet d'établir un diagnostic en déterminant les facteurs causals provoquant les symptômes du patient et ainsi de mettre en oeuvre un traitement approprié.

- Le kinésithérapeute a besoin d'identifier : la zone douloureuse, le "comportement de la douleur" (quels genres d'activités aggravent a douleur) et l'histoire de l'apparition des douleurs. Ces informations donnent des indications sur les structures impliquées et un diagnostic plausible.

- Le kinésithérapeute doit ensuite examiner l'alignement du membre inférieur en position debout (analyse posturale) en se concentrant spécifiquement sur la pronation ou supination du pied, le genu varum ou valgum, l'hyperextension du genou et la bascule antérieure ou postérieure du bassin.

- La composante dynamique de l'examen ne recherche pas seulement les effets mécaniques sur le mouvement des dérèglements statiques observés. L'examen dynamique permet aussi de reproduire les symptômes du patient ou tout signes reproductibles qui permettront d'évaluer les effets du traitement kinésithérapique.

Examen de la position patellaire
Le kinésithérapeute doit analyser la position de la patella, qui devrait être normalement parallèle au fémur dans le plan frontal et sagittal et au milieu des deux condyles.
La position de la patella est déterminée en examinant 4 composantes discrètes: le glissement, la bascule latérale, la bascule antéro-postérieure et la rotation. Cette analyse s'effectue de manière statique et dynamique.

Traitement
Les objectifs du traitement des problèmes fémoro-patellaires sont d'optimiser la position de la patella et d'améliorer la mécanique de mouvement du membre inférieur. Ceci est réalisé en étirant les structures tissulaires latérales hypoextensibles et en changeant le pattern d'activation du VMO.
- les étirements des structures latérales hypoextensibles, peuvent être réalisées par le kinésithérapeute par des techniques passives portant sur le rétinaculum latéral ou sur le tractus ilio-tibial ou par le patient par des auto-étirements. Toutefois, un des moyens efficace d'effectuer cet étirement est de maintenir un étirement à faible charge de manière prolongée en utilisant, dans cette situation, les contentions adhésives non élastiques.

La contention adhésive non-élastique est un moyen de faire dans un but précis. L'un d'eux peut être de corriger la position de la patella et de faciliter l'activation du VMO si c'est nécessaire. Il faut bien noter, que la contention est spécifique pour chaque patient car la tension appliquée peut être différente et dépend des symptômes du patient lors de la réévaluation. Par ailleurs, une contention adhésive non-élastique peut être utilisée pour décharger la tension sur des structures inflammatoires. Dans ce dernier cas, la contention est utilisée pour relaxer les structures en les rapprochant.

Pour en savoir plus
Grelsamer R.P., McConnell J 1998, The Patella a Team Approach. Aspen Publication.
Fulkerson J, Hungerford d 1990, Disorders of the patellofemoral joint, 2nd edition. Williams & Wilkins,
Baltimore.
McConnell J 1987, Training the vastus medialis oblique in the management of patellofemoral pain: In:
Proceeding of Tenth Congress of the World Confederation for Physical Therapy, Sydney, May.
McConnell J 1991 Fat pad irritation – a mistaken patellar tendonitis. Sport Health 9(4): 7-9.
McConnell J 1996 Management of patellofemoral problems. Manual Therapy 1: 60-66

programme_mcconnell_genou.pdf Programme-McConnell Genou.pdf  (257.42 Ko)


Objectifs de la formation

Ces 2 jours de formation traitent de l'analyse mécanique du membre inférieur, et plus particulièrement de ce qui concerne la mécanique fémoro-patellaire et de la manière de gérer la douleur fémoro-patellaire.

L'objectif de cette formation est de faire intégrer par la pratique une connaissance et compréhension des points suivants:
• La mécanique du membre inférieur avec un développement spécifique pour l'articulation fémoro-patellaire
• Différents éléments concernant les théories du contrôle moteur
• Les douleurs fémoro-patellaires, qu'est ce qui les déclenche et comment l'évaluer ?
La compréhension de ces différents points est nécessaire pour que le kinésithérapeute puisse évaluer et traiter de manière satisfaisante un patient présentant un syndrome fémoro-patellaire.

A la fin de cette formation, les participants devraient être capable :
• d'évaluer l'orientation de la patella
• d'évaluer l'intégrité des structures latérales
• d'évaluer le contrôle excentrique du quadriceps
• d'expliquer simplement au patient présentant des douleurs fémoro-patellaires les mécanismes de fonctionnement de l'articulation fémoro-patellaire et de suggérer un mécanisme possible provoquant la douleur qu'il présente.
• d'étirer les structures latérales hypoextensibles
• de réaliser une contention adhésive non élastique de la patella du patient pour corriger l'alignement
• de différentier ce qui concerne les irritations du paquet adipeux ou de la tendinite patellaire
• de réaliser une contention adhésive non élastique pour les tendinites patellaires, les irritations du paquet adipeux ou des atteintes Osgood-Schlatter
• de réaliser une sollicitation spécifique de réentraînement du chef oblique du Vastus Medialis (VMO) chez un patient
• d'apprendre au patient à réaliser une contention adhésive non élastique, de s'étirer et de réaliser des exercices spécifiques pour le VMO
• de planifier un programme d'exercices progressifs
• de prendre en charge un patient avec une arthrose du genou.

Pré-requis et spécificités

La formation s'adresse aux kinésithérapeutes diplômés d'Etat ou équivalent.
La formation s'effectuera en français et en anglais avec une traduction en français.

Des supports de cours et documents seront distribués. Ces documents sont sous copyright et ne peuvent être reproduits sans permission.

La formation est également une propriété de l['Institut McConnell ]url:http://www.mcconnell-institute.com/ et ne peut être reproduite sans autorisation de l'Institut.

Le nombre maximum de participants est limité à 30, avec un minimum de 12 participants. Les démonstrations pratiques s'effectueront entre binôme ou trinôme.

Emploi du temps des 2 jours de formation

Premier jour

- Le syndrome fémoro-patellaire douloureux
- Biomécanique de l'articulation fémoro-patellaire
- Evaluation statique et dynamique
- Orientation de la patella (atelier pratique)
- Planification du traitement
- Réalisation de contention adhésive non-élastique (atelier pratique)
- Notion de "taping"
- Atelier spécifique de "taping"
- Démonstration sur patient (si possible)


Second jour

- Contention adhésive non élastique d'une tendinite patellaire et d'une irritation du paquet de Hoffa
- Comparaison des atteintes fémoro-patellaires et tibio-fémorales
- Contrôle moteur
- Entraînement musculaire spécifique en utilisant un EMG de surface (atelier pratique)
- Suivi du patient
- Mécanique du pied et son influence sur la douleur antérieure du genou.
- Théorie du traitement et analyse critique de la littérature
- Traitements réalisés par les participants
- Conclusion

Dates, lieu et tarifs du séminaire

Dates : du 06 au 07 mai 2018 (Paris). 14 heures de formation au total. Référence: AMWS-0518

Lieu : Kpten. 36, rue des Cévennes ou 14, rue Félix Faure. 75015 Paris.

Tarifs du séminaire : 495 euros pour les 2 jours, repas du midi et pauses café compris. La prise en charge par le FIF-PL est possible.

Inscription : remplissez le formulaire suivant en ligne en cliquant sur ce lien

Evaluation des participants des séminaires antérieurs

Des modifications sont apportées d'un séminaire à l'autre sur les points majeurs soulignés dans la mesure des possibilités.

Voici une évaluation de ce séminaire de l'année 2012
[Evaluation des participants des séminaires antérieurs]article:246

Voici les évaluations de ce séminaire de l'année 2011.

[Evaluation des participants des séminaires antérieurs : mai 2011]article:88

[Evaluation des participants des séminaires antérieurs : février 2011 pré-congrès JFK2011]article:52


Voici les évaluations de ce séminaire de l'année 2010.
[Evaluation des participants des séminaires antérieurs]article:25

17_2_17_mcconnell.pdf 17:2:17 Mcconnell.pdf  (763.74 Ko)
mcconnel_19_5_brdx.pdf Mcconnel 19:5 Brdx.pdf  (2.72 Mo)


| Lu 27358 fois |