Connectez-vous S'inscrire
Kpten - Formation continue en Kinésithérapie - Thérapie Manuelle Orthopédique - Evidence-Based
kpten
Kpten
Facebook
Twitter
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

SMARTERehab. Niveau 1. Analyse du mouvement et raisonnement clinique pour un control moteur : le rachis lombaire, thoracique et cervical


du 08 au 12 octobre 2017 et du 04 aux 07 décembre 2017 à Paris (9 jours)


SMARTERehab. Niveau 1. Analyse du mouvement et raisonnement clinique pour un control moteur : le rachis lombaire, thoracique et cervical

Evaluation clinique et réhabilitation

Formation assurée par Dianne Andreotti et Viviane Lador Vogel

Analyse du mouvement, sous-classification & réentrainement neuromusculaire pour le contrôle du mouvement fonctionnel, de la translation articulaire de la colonne lombaire et du bassin (5 jours) et Analyse du mouvement et raisonnement clinique pour un control moteur : le rachis cervical (4 jours)

SMARTERehab est un groupe de physiothérapeutes sur le plan international qui cherche à promouvoir l’excellence dans la réhabilitation basée sur des preuves.


Ce cours vise à transposer ce que montre la recherche actuelle dans votre pratique clinique. Afin d’aider le praticien à affiner son diagnostic et construire ses choix thérapeutiques pour le contrôle moteur de la région lombo-pelvienne et des régions cervicale, thoracique et temporo-mandibulaire. Ce cours se veut très clinique avec la possibilité de suivre des patients parmi les participants (selon l’envie des participants).

programme_smartelevel1.pdf Programme-SMARTELevel1.pdf  (332.42 Ko)


Base scientifique

Première partie: Classification et cours lombo-pelvien (5 jours)
On sait que le mal de dos peut être causé par un traumatisme mais il est souvent récurrent, insidieux et représente un problème continuel pour de nombreuses personnes. La recherche a identifié deux sous-groupes de personnes présentant des douleurs lombaires : le premier avec un mauvais contrôle du mouvement de la colonne lombaire et un déficit dans la prise de conscience de la position lombo-pelvienne et le second montrant une augmentation de la translation segmentaire.

La recherche approfondie de la littérature met en évidence que dans ce premier sous-groupe, des muscles clés perdent leur fonction spécifique de contrôle des schémas du mouvement. Ce sont souvent ces mouvements altérés de la colonne et du bassin qui continuent à maintenir les inputs nociceptifs.

Pour le second sous-groupe, on observe que les muscles responsables du contrôle de la translation segmentaire (les multifides, le transverse de l’abdomen, la partie postérieure du psoas, le diaphragme et les muscles du plancher pelvien) présentent un timing d'activation modifié altérant le contrôle de la translation articulaire segmentaire. Ces patients perdent également la perception de leur position lombo-pelvienne. Le mouvement segmentaire incontrôlé peut être la source de provocation de la pathologie ou la raison de la sensibilisation des structures surchargées.

Seconde partie : cours région cervicale, thoracique et articulation temporo-mandibulaire (4 jours)
La douleur cervicale peut être causée par un traumatisme comme un fléau cervical ou elle peut être insidieuse et fréquemment récurrente. Dans un grand sous-groupe de personnes cela est lié à des déficits sensori-moteurs, leurs schémas de mouvement et au contrôle neuromusculaire de leur colonne cervicale.

A la suite d’un épisode douloureux, certains changements se produisent dans le système nerveux central, dont :
- une perte de la conscience proprioceptive,
- une diminution de la tactilité,
- des déficits dans la fonction oculomotrice,
- une altération de la stabilité posturale,
- des changements dans les schémas de mouvement.
Les tissus peuvent se trouver surchargés par une translation segmentaire incontrôlée ou par une compression due à l'augmentation de l'activité des muscles superficiels.

Ce cours passe en revue plusieurs concepts clés de la stabilité dynamique et de l’équilibre musculaire. L'anatomie et la classification fonctionnelle de la musculature cervicale, thoracique et temporo-mandibulaire sont décrites et les muscles de stabilité locale et globale sont identifiés. Le dysfonctionnement du mouvement de la colonne vertébrale cervicale et thoracique (c.-à-d. flexibilité relative et chargement vertical) et la capacité des muscles locaux pour contrôler la translation segmentaire sont évalués.

La fonction normale de la respiration est identifiée et évaluée en relation avec les dysfonctions du mouvement et de la stabilité dynamique. Le mouvement et le rôle de stabilité du diaphragme sont intégrés avec le cylindre local lombaire. Les effets de dysfonctions cervicales et scapulaires sur la stabilité thoracique et la fonction respiratoire sont aussi abordés.
La douleur temporo-mandibulaire est étroitement liée à la colonne cervicale, à la ceinture scapulaire, au dysfonctionnement de la déglutition, au contrôle de la parole et à la dysfonction oro-faciale. La recherche a également mis en cause des réactions psychologiques, la proprioception et la mécanique de l'articulation temporo-mandibulaire.
Durant ce cours, nous discuterons des stratégies de réadaptation spécifiques aux problèmes présentés par le patient et élaborerons des progressions logiques d'exercices.
Toutes ces stratégies d’entraînement peuvent être intégrées dans votre base existante d'options de réadaptation.
SMARTERehab. Niveau 1. Analyse du mouvement et raisonnement clinique pour un control moteur : le rachis lombaire, thoracique et cervical

Points majeurs développés durant cette formation :

Première partie
Le participant au cours pourra :

- Réaliser un bilan précis grâce à la sous classification des dysfonctions de mouvement
- Etre capable de voir les déficits de control moteur spécifiques au niveau lombo-pelvien en relation avec les mouvements fonctionnels qui provoquent les symptômes du patients.
- Apprendre comment appliquer les concepts clés du réentrainement du control moteur pour restaurer l’activation de muscles appropriés ainsi le control de mouvements fonctionnels au niveau lombo pelvien
- Justifier l’application de techniques de control moteur spécifique au lieu d’un entrainement de force en co-contraction et savoir quand le réentrainement en force est inapproprié chez les patients lombalgiques.
- Intégrer l’entrainement du control moteur dans un cadre de raisonnement clinique intelligent.
- Possibilité d'analyser et de diagnostiquer les déficits du contrôle du mouvement dans la région lombo-pelvienne en utilisant un processus de raisonnement clinique fondé sur les évidences scientifiques.
- Apprentissage de nombreux tests spécifiques qui vous permettrons de mettre en relation les altérations du schéma du mouvement et les mouvements fonctionnels provoquants la douleur de votre patient.
- Analyse et rééducation de l'activation des muscles profonds afin de contrôler un déficit de la translation segmentaire.
- Savoir identifier les différents mécanismes de restrictions dans la région lombo-pelvienne (y compris l’altération de la fonction neuromotrice et la présence de réflexes primitifs) et comprendre les compensations et altérations du mouvement qui en résultent.
- Utilisation de cas cliniques tout au long des démonstrations et des activités pratiques afin d’intégrer vos nouvelles connaissances en contrôle moteur et de vous donner la possibilité d’apprivoiser ce raisonnement clinique afin qu’il soit facile à utiliser dès votre retour au travail.
- Concrétiser vos connaissances de notre sous-classification du diagnostic du patient. La catégorie de la fonction motrice sera particulièrement approfondie.


Qu'allez-vous obtenir encore de ce cours que vous ne avez déjà?
Le psoas majeur comme un stabilisateur
Le psoas fléchit à peine la hanche! - Sa fonction principale est de stabiliser le rachis lombaire, les articulations sacro-iliaque (SIJ) et la hanche. La recherche montre qu'il a une atrophie segmentaire similaire à celle des multifides et a besoin de réadaptation spécifique. Nous pouvons également utiliser le psoas pour la réhabilitation du plancher pelvien!

Le grand fessier est un muscle multitâche!
Il dispose de trois divisions fonctionnelles. Le grand fessier sacré profond traverse seulement l'articulation sacro-iliaque et se trouve idéalement placé pour la stabilité de la SIJ. Pourquoi certaines personnes ne progressent pas avec l’entrainement du grand fessier et que pouvons-nous y faire?

« Core Stability » expliqué
Il existe de nombreuses interprétations du « core Stability » (stabilité du centre). Certaines personnes évoluent mieux avec le renforcement et certaines évoluent mieux avec des exercices doux et précis. Nous allons vous expliquer toutes les interprétations et vous montrer comment tout ceci s'adapte en réhabilitation.

Réflexes primitifs
Les réflexes primitifs peuvent influencer la capacité des gens à effectuer ces exercices. Nous vous montrerons comment identifier certains d’entre eux et nous vous donnerons des options pour les gérer.

Seconde partie
Le participant au cours pourra :
- Evaluation et diagnostic des déficits du contrôle moteur dans les régions cervicales, thoraciques et temporo-mandibulaires en utilisant un processus de raisonnement clinique fondé sur les évidences scientifiques.

- Evaluation des relations entre les déficits de contrôle du schéma de mouvement de la colonne cervicale, le contrôle des mouvements fonctionnels de la tête, les dysfonctionnements scapulaires, thoraciques et/ou temporo-mandibulaires.

- Apprentissage de nombreux tests spécifiques qui vous permettront de mettre en relation les mouvements fonctionnels provoquant la douleur de votre patient et les altérations du schéma du mouvement.

- Identification de la respiration normale et évaluation du diaphragme et du système respiratoire.

- Compréhension des relations de la stabilité du thorax, de l’omoplate, du cou et de la tête avec la fonction respiratoire.

- Appréciation de l’importance de l’association du contrôle respiratoire dans la rééducation de la fonction musculaire cervicale, thoracique et temporo-mandibulaire.

- Analyse et rééducation de l'activation spécifique et appropriée des muscles de la stabilité afin de contrôler les déficits de la translation segmentaire de la colonne cervicale antérieure et postérieure, de la colonne thoracique, de l’articulation temporo-mandibulaire et de l’os hyoïdien.

- Identification des différents mécanismes de restriction dans les régions cervicale, thoracique et temporo-mandibulaire (y compris l’altération de la fonction neuromotrice et la présence de réflexes primitifs) et compréhension des compensations et altérations du mouvement qui en résultent.

- Identification du point de départ et des progressions appropriées d'exercices de stabilité. Intégrer ceux-ci avec d'autres techniques dans la pratique clinique.

- Application des concepts clés du réentraînement du contrôle moteur pour restaurer l'activation musculaire appropriée, le sens du repositionnement et le contrôle de la translation pour la colonne cervicale.

- Développement d’exercices spécifiques de contrôle de la direction de charge et intégration de ceux-ci dans la fonction.

- Discussion de quelques techniques de taping spécifiques.

- Utilisation du dysfonctionnement de mouvement comme un outil de raisonnement clinique pour guider la thérapie manuelle et d'autres techniques.

- Concrétisation de vos connaissances sur notre sous-classification du diagnostic du patient. La catégorie de la fonction motrice sera particulièrement approfondie.

Qu'allez-vous obtenir encore de ce cours que vous n’avez pas?

La stabilité segmentaire cervicale – antérieure ou postérieure
Le contrôle de la translation ne dépend pas que des fléchisseurs profonds du cou. Les muscles postérieurs du cou subissent une atrophie segmentaire et doivent être spécifiquement ré-entraînés. Nous vous apporterons ces stratégies de ré-entraînement.

Le trapèze supérieur est un bon muscle!
Le trapèze supérieur n’élève que peu l'omoplate - il a un rôle de stabilité locale et globale pour le cou et la ceinture scapulaire. Il a une influence majeure sur la stabilité du cou, des épaules et de la colonne vertébrale thoracique. Il dispose d'un schéma anticipatoire qui se trouve retardé lors de douleur - similaire au transverse de l’abdomen. Il subit aussi une atrophie soudaine - similaire à celle des multifides. Il perd rarement son extensibilité donc son évaluation et son ré-entraînement doivent être spécifiques. Le trapèze inférieur ne tire pas l'angle inférieur de l'omoplate vers le bas et médial. Il y a de meilleures façons d’entraîner le trapèze inférieur pour la stabilité scapulaire!

ATM
L’articulation temporo-mandibulaire peut influencer le contrôle de la colonne cervicale. Nous vous montrerons comment tester et réadapter cette articulation.

Le contrôle de l’ATM et de l’os hyoïde
Nous appliquerons les concepts que nous utilisons pour les autres parties du corps pour la réadaptation du contrôle moteur de l'ATM et de l'os hyoïde.

La fonction sensori-motrice
La fonction oculomotrice, la proprioception et la tactilité peuvent montrer des déficits lors de douleurs chroniques cervicales. Nous allons vous montrer comment les évaluer et les réadapter. Des techniques similaires peuvent être utilisées pour soulager le stress associé à la tension musculaire accrue autour de l'articulation temporo-mandibulaire.

La neurodynamique
La réactivité neurodynamique peut affecter significativement la façon de bouger des gens. Nous vous montrerons comment le mouvement peut être utilisé pour traiter la réactivité neurodynamique.

Taping
Il existe de bonnes techniques pour la ceinture scapulaire et la neurodynamique.

La respiration
Savez-vous ce qu’est une respiration normale? Savez-vous comment la ré-entraîner? Le diaphragme est un muscle qui change selon la posture et la douleur et peut affecter tous les aspects de notre fonction. La respiration est un élément essentiel de la réadaptation et elle doit donc être abordée.
Le syndrome d’ « Over Breathing »
Ceci est un trouble fréquent, en particulier lors de douleurs chroniques. L’expiration de dioxyde de carbone peut provoquer un changement du pH sanguin. Vous pouvez éprouver une cascade de déséquilibres métaboliques et chimiques dans le corps entier. Nous allons vous apprendre à évaluer et ré-entraîner la respiration.

Le rachis cervical est coupable !
Nous vous montrerons comment la colonne cervicale provoque des problèmes thoraciques supérieures.

Le multifides thoracique
Nous vous donnerons plusieurs stratégies de facilitations pour le multifide thoracique (différentes de celles lombaires).

D’autres options de réadaptation
Certaines personnes vont mieux en allant à la salle de gym ou en faisant des mouvements comme le pilates ou le yoga, mais d’autres ne progressent pas. Nous allons discuter sur les meilleurs conseils qui peuvent être apportés à vos patients en insistant sur la compréhension de leur problème actuel et ce qu'ils peuvent ou ne peuvent pas encore faire.

Pré-requis et spécificités

La formation s'adresse aux kinésithérapeutes diplômés d'Etat ou équivalent.
La formation s'effectuera en français.

Des supports de cours et documents seront distribués. Ces documents sont sous copyright et ne peuvent être reproduits sans permission.

La formation est également une propriété de SMARTERehab et ne peut être reproduite sans autorisation de l'Institut.

L’autorisation de l’utilisation du MCQA (Questionnaire sur les Aptitudes du Contrôle Moteur) est soumise à une période gratuite limitée à une année à partir de la date de formation.

Le nombre maximum de participants est limité à 20, avec un minimum de 12 participants. Les démonstrations pratiques s'effectueront en groupe de 2-4 personnes

Emploi du temps des 5 jours de formation

La formation est de 8h de cours par jour (40 heures au total).
Début du cours à 9h00 (8h30 accueil) le premier jour puis 8h30. Fin du cours 18h00 sauf dernier jour 16h30. Deux pauses café de 15’ par jour et une pause déjeuner de 1h.

Part 1: Introduction au concept SMARTERehab

Jour 1
Accueil, administration
Présentation du groupe SMARTERehab (théorie)
Le modèle de raisonnement clinique de SMARTERehab (théorie)
Les changements qui se produisent lors de douleur (théorie)
Présentation des 5 catégories de sous-classification de SMARTERehab (théorie)
Pause café
Définition et évaluation de la 1ère catégorie - Patho-anatomie (théorie)
Définition et évaluation de la 3ème catégorie - Mécanismes de la douleur (théorie)
Définition et évaluation de la 4ème catégorie - facteur psychosociaux (théorie)
Définition et évaluation de la 2ème catégorie - Fonction motrice et sous-groupes :
Contrôle du schéma du mouvement, contrôle de la translation (théorie)
Pause Repas
Définition et évaluation de la 2ème catégorie - Fonction motrice et sous-groupe :
Contrôle de la respiration, fitness moteur (théorie) 15.00 Workshop de la catégorie fonction motrice (pratique)
Pause café
Définition et évaluation de la 5ème catégorie - coordination du SNC (théorie)
Autres facteurs individuels, non mécaniques ayant un effet sur les résultats (théorie) 17.30 Fin de la journée

Complexe combo-pelvien
2ème jour :
- Révision de la sous-classification – Fonction Motrice
- Evaluation subjective du patient
- Evaluation physique : posture, mouvements actifs et provocants
- Workshop
- Les barrières influençant le contrôle du schéma du mouvement
- Body Awareness – conscience corporelle

3ème jour :
- Révision des réflexes primitifs influençant la région lombo-sacrée : STNR, Landau, Galant, Perez, Moro, ATNR, Abdominal
- Contrôle de l’extensibilité : Droit abdominal, extenseurs mobilisateurs thoraco-lombaires, carré des lombes, TFL, BIT antérieure, droit fémoral, iliaque, capsule antérieure de la hanche, Test de Thomas modifié, Test de Ober modifié, grand dorsal, ischio-jambiers, adducteurs, piriforme, grand fessier.
- Workshop autour des cas cliniques – confirmer/infirmer les hypothèses
- Positionnement neutre lombo-pelvien et dissociation
- Tests de charge en flexion

4ème jour :
- Tests de charge en extension
- Tests de charge en rotation
- Workshop autour des cas cliniques
- Contrôle de la translation articulaire (hypomobilité/hypermobilité) : Transverse de l’abdomen, multifides lombaires, psoas majeur, diaphragme, plancher pelvien

5ème jour :
- Le cylindre lombaire
- Correction du déséquilibre musculaire : Grand fessier, moyen fessier postérieur, petit fessier et moyen fessier antérieur, oblique de l’abdomen, multifides superficiels lombaires et thoraciques, épineux du thorax, iliaque et posas antérieur, adducteurs stabilisateurs.
- Entraînement de l’endurance
- Workshop autour des cas cliniques
- Résolution des problèmes
- Résumé

Seconde partie
la formation est de 8h de cours par jour (32 heures au total).
début du cours à 9h00 (8h30 accueil) le premier jour puis 8h30. fin du cours 18h00 sauf dernier jour 16h30. Deux pauses café de 15’ par jour et une pause déjeuner de 1h.

journée 1
8.00 Accueil - administratif
9.00 Introduction : questions basées sur les problèmes rencontrés dans le module précédent et reçues par mail
9.15 Révision des 5 sous-classifications de SMARTERehab – pourquoi la sous-classification est importante ?
10.00 Début du cours cx – 3 régions – 3 groupes de symptômes
10.10 Différences lors de chronicité cx
10.25 Début de l’examen subjectif
workshop 5’– priorités de chaque catégorie de la fonction motrice
10.45 Café
11.00 (suite) Examen subjectif – anamnèse
11.30 Workshop 10’ – cas clinique cx n°1
11.40 Discussion du cas clinique
11.50 Révision de l'anatomie et de la biomécanique du rachis cervical
workshop 5’ : rôles des SL, SG, MG et changements lors de pathologie
11.55 Résultat workshop
12.00 Repas
13.15 (suite) Anatomie cx
14.00 Révision des dysfonctions posturales – workshop 5’
14.15 Evaluation des mouvements actifs du rachis cervical et analyse des positions et mouvements provocatifs
14.40 Workshop 30’ : mouvements actifs et démonstrations fonctionnelles
15.10 Evaluation de la position neutre du rachis cervical
15.20 Fonctions sensori-motrices
- oculomotricité
- stabilité posturale
- proprioception avec laser
16.15 Café
16.30 (suite) Fonctions sensori-motrices
- acuité tactile
17.45 Démonstration du placement du PBU et proprioception sur PBU
18.00 Fin de la journée

journée 2
8.30 Questions et commentaires
8.45 Résumé du sous-groupe du contrôle de la translation
9.00 Evaluation et réadaptation du contrôle de la translation du rachis cervical
- muscles antérieurs
- muscles postérieurs
11.10 Cas clinique cx n°1 – quels stabilisateurs locaux choisir ?
11.20 Taping
11.30 Contrôle global du neutre
- antérieur
- postérieur
12.00 Repas
13.15 Révision du sous-groupe du contrôle du schéma de mouvement
13.40 Evaluation et réadaptation de la charge du rachis cervical
- en flexion
- en extension
- en rotation /flexion latérale
17.40 Cas clinique cx n°1 – quels tests du contrôle de mouvement ?
18.00 Fin de la journée

journée 3
8.30 Questions et commentaires
8.50 Corrections des déséquilibres musculaires du rachis cervical
- stabilisateurs globaux
- extenseurs
- fléchisseurs
- barrières
11.15 - oculomotricité
- poursuite lisse
12.00 Repas
13.15 - (suite) Oculomotricité
- reflexe primitif glabellar tap 13.30 pratique
13.55 - extensibilité
- ligament nuchal
14.05 Workshop extensibilité mobilisateurs globaux 10’
14.20 Démonstration des tests d’extensibilité
15.00 début du cours thoracique
15.30 Révision de l'anatomie et de la biomécanique du rachis thoracique et révision du système respiratoire
15.40 Fonction respiratoire, mobilité du rachis thoracique et modifications du schéma respiratoire
15.45 Hypocapnie
16.00 Examen subjectif
16.10 Examen physique - évaluation et réadaptation de la respiration
17.30 Evaluation et réadaptation de la translation du rachis thoracique
18.00 Fin de la journée

journée 4
8.30 Questions et commentaires
8.40 Evaluation et réadaptation de la translation du rachis thoracique
- diaphragme (ou révision d’un autre stabilisateur local)
9.10 Contrôle du schéma de mouvement – évaluation et réadaptation de la charge du rachis thoracique
- charge en flexion
- charge en extension
- charge en rotation
11.30 Corrections des déséquilibres musculaires du rachis thoracique
12.00 Repas
13.15 Début du cours temporo-mandibulaire
révision de l’anatomie et de la biomécanique de l’ATM
14.00 Examen subjectif temporo-mandibulaire, screening, relations et déficits
14.15 Evaluation et réadaptation du contrôle de la translation de l’ATM
15.00 Raisonnement clinique des causes possibles, restrictions et mécanismes de la perte de contrôle du mouvement de l'articulation temporo-mandibulaire
15.15 Evaluation et réadaptation des schémas de mouvement de l’articulation temporo-mandibulaire
16.00 Cas clinique cervical n°2
16.40 Questions - discussions
17.00 Fin de la journée

Dates, lieu et tarifs du séminaire

Dates :
du 08 au 12 octobre 2017 et du 04 aux 07 décembre 2017 à Paris (9 jours) 40 heures et 32 heures de formation au total (72 heures).

Lieu : : Kpten. 36, rue des Cévennes. 75015 Paris

Tarifs du séminaire : 1315 euros pour les 9 jours, repas du midi et pauses café compris.

Inscription : remplissez le formulaire suivant en ligne en cliquant sur ce lien (inscription close 10 jours avant le début du séminaire ou si le nombre de participants maximum est atteint)

NB:Les participants ayant réalisés des modules des programmes SMARTERehab des programmes antérieurs à 2017 peuvent réaliser les modules indépendamment. Préciser cela dans le bulletin d'inscription.

Communication de Dianne Andreotti


Evaluation des participants

sem_1_19_3.pdf Sem 1 19:3.pdf  (2.65 Mo)


| Lu 1761 fois |