Blog de Kpten Formation

Communiqué officiel de Kpten Formation relatif au dry-needling et à l'examen national


Rédigé le Samedi 15 Décembre 2018 à 15:43 | Lu 509 fois | 2 commentaire(s)


Suite aux réunions des différents groupes de travail à l'initiative du CNOMK / CMK et regroupant l'ensemble des organismes de formation en dry-needling, Kpten Formation souhaite exprimer sa position sur les décisions prises.


Kpten Formation a participé à une réunion qui s'est tenue mardi 27 novembre 2018 au siège du CNOMK en présence d'autres organismes de formation et des représentants du CMK. Cette réunion avait pour objectif d'organiser l'examen indépendant sanctionnant la fin de la formation en dry-needling.

Kpten Formation essaye depuis toujours d'être novateur dans le champ de la formation continue en important des curriculums de formation de l'étranger en France (Cursus Canadien, formation IAOM-US, Concept Maitland, Curriculum de la DGSA, Concept Mulligan, etc.). Certaines de ces formations sont maintenant reprises par différents organismes de formation en France.
En 2012, nous avons pris la décision de lancer des formations dans le domaine du dry-needling afin de faire connaître cette technique pratiquée depuis plusieurs années de façon légale dans différents pays du monde par des physiothérapeutes. Conscients de l’enjeu sécuritaire, nous avons sélectionné comme partenaire, un organisme de formation mondialement reconnu pour son expertise : la David G. Simons Academy.
Nous avons aussi souhaité obtenir une validation dès 2016 de cette formation en sollicitant OMT-France et l'Association Suisse de Dry-Needling (ASD) pour le passage d'un examen de certification indépendant. Un partenariat fut conclu entre ces associations pour que l'examen diplômant Suisse soit organisé en France pour les kinésithérapeutes français selon les mêmes modalités.
A savoir que cet examen a été reconnu individuellement dans chacun des 26 cantons en Suisse pour autoriser la pratique dry-needling aux kinésithérapeutes.

En 2017, l'avis du CNOMK a permis une avancée supplémentaire de cette pratique ! Kpten Formation a salué ce travail et a participé à cette initiative de reconnaissance et de légalisation pour les kinésithérapeutes français.
Nous pensions que le modèle de pratique que nous avions développé allait être repris et amélioré mais cela n'a pas été le cas.
Des querelles de clocher ont éclaté entre des formateurs isolés, des organismes de formation et les instances... non pas dans l'intérêt des patients ou des praticiens... mais plutôt dans des intérêts mercantiles.

A la suite des réunions, la proposition a été faite d'organiser en France un examen "similaire" à l'examen proposé par l'ASD (sans jamais le citer). Cet examen serait valable pour tous les organismes de formation en France.
L'examen original de l'ASD se retrouverait au second plan et invalide alors même que c'est sur la base de celui-ci que l'examen Français s'appuierait...
La démarche d'un examen français est louable mais nous attirons l'attention sur le fait que le niveau des examinateurs n'est en rien garantie. Il s'agit d'une question fondamentale pour nous !
Nous pensons que l’examen de l’ASD reste la solution la plus appropriée à court terme, avant que des formateurs français puissent devenir examinateur et évaluer les praticiens français. L’examen est indépendant, ouvert à tous les organismes de formation et dispose d’une expérience de plus de 10 ans.

Encore une fois, nous répétons que les kinésithérapeutes français ne doivent pas être dupés par des organismes de formation et leurs formateurs qui pour certains, se sont auto-alloués le titre d'experts et formateurs en dry-needling.
Nous vous conseillons à nouveau de demander le CV et le cursus de formation suivi par les formateurs avant de vous lancer dans une telle formation.
Le lancement de multiples formations dans différents organismes de formation dans les 24h qui ont suivi la publication de l’avis du CNOMK en 2017 n'a pas été un bon signe.

Kpten Formation va poursuivre l’organisation des formations en dry-needling en France au cours de l’année 2019. Fort des 700 kinésithérapeutes que nous avons formé, nous allons poursuivre notre engagement de proposer une pratique du dry-needling sécurisée avec notre partenaire, la David G. Simons Academy, pionnier international dans le développement du dry-needling.




1.Posté par Bernard le 15/12/2018 17:16
J’avavis choisi KPTEN et DGSA, avant que le CNOK ne se positionne, c’etait la seule formation encadrée par des formateurs initiés ( Suisse)Aujourd’hui fleurissent des organismes propamosant un cursus en DryNeedling, mais quels sont les CV des formateurs, en si peu de temps seraient ils devenus des experts alors que cette pratique n’etait pas autorisée, ils auraient donc pratiqué dans l’illégalité !!!

2.Posté par Fort Denis le 15/12/2018 18:55
J’ai choisi votre centre de formation depuis le début et j’espere pouvoir valider mon examen final prochainement chez vous et c’est toujours la même chose dès qu’une nouvelle technique arrive et devient autorisée les centres qui proposent cette technique fleurissent comme par magie. Vous avez ouvert les portes aux kinésithérapeutes français et vous êtes à mes yeux les plus aptes à donner votre avis.
Je vous soutiens dans votre démarche
Bon courage à tous
Et bonnes fêtes de fin d’année à tous

Nouveau commentaire :


Facebook
Twitter
Rss
Mobile